Ministre volontaire de Scientologie et actrice, elle raconte comment Haïti a changé sa vie.

Cassandra Hepburn

Une semaine en Haïti dans l’équipe des secouristes de Scientologie a changé la vie de l’actrice Cassandra Hepburn. Née aux Philippines et élevée à Londres, à Hong Kong et en Suisse, elle n’avait pas eu une vie spécialement protégée, mais elle témoigne que sa semaine en Haïti lui a ouvert les yeux sur l’aide qu’on pouvait apporter aux autres.

Cassandra est arrivée en Haïti le 14 février 2010, à bord d’un vol charter affrété par la Scientologie, et est partie travailler pour aider les réfugiés de trois camps de personnes déplacées. « Les conditions de vie pour les volontaires et les professionnels médicaux étaient plutôt dures. Nous avons dormi dans des tentes, sur des lits de camp ou dans des sacs de couchage, sur des dalles de béton ou des sols durs, et nous mangions des rations alimentaires toutes prêtes (celles des forces armées des États-Unis), mais par rapport aux conditions de vie dans les camps de personnes déplacées, c’était le luxe », nous a-t-elle dit.

Dans les camps de personnes déplacées, des familles entières vivent en plein air, leur seule protection contre les éléments étant un drap ou une toile suspendue à une branche. « Si nous n’agissons pas maintenant pour fournir des abris aux réfugiés, il y aura de nouvelles dévastations pendant la saison des pluies. » Le travail de Cassandra consistait à aller dans les orphelinats d’Haïti avec une équipe de professionnels de santé qui faisaient des bilans de santé tandis que d’autres bénévoles distribuaient de la nourriture et des jouets aux enfants. « Ils étaient très heureux de voir qu’on s’occupait d’eux », a-t-elle dit.

Cassandra Hepburn, 33 ans, apparaît dans le film de Quentin Tarantino « En route pour l’enfer » et dans la série « Les Feux de l’amour. » Scientologue depuis 2005, elle a récemment rejoint l’équipe de la nouvelle Église de Scientologie et Celebrity Centre de Las Vegas, qui a été inaugurée le 6 février 2010.