Les jeunes de Glendale ont rejoint l’équipe de secours d'urgence de Scientologie à Haïti

Austin Eastlee s’adressant aux médias
L’étudiant en art graphique, provenant de Pasadena, âgé de vingt ans et originaire de Glendale en Californie, a dit qu’il considérait que les efforts de secours à Haïti étaient cruciaux et que c’était la raison pour laquelle il s’était porté volontaire.

Un mois après le tremblement de terre, les étudiants d’une université de Pasadena et les ministres volontaires de Scientologie veulent s’assurer que nous n’oublions pas Haïti.

Le dimanche 14 février, la chaîne CBS 4 de Miami a interviewé Austin Eastlee, en route vers Haïti en tant que membre de l’équipe de secours d'urgence de Scientologie. Cet étudiant en arts graphiques de l’université de Pasadena, âgé de 20 ans et originaire de Glendale, en Californie, a déclaré qu’il s’agit d’un moment crucial dans les efforts de secours pour Haïti et que c’est la raison pour laquelle il est parti comme bénévole. Un mois après le tremblement de terre, de nombreux bénévoles et professionnels de santé ont dû rentrer chez eux, mais il faut apporter encore beaucoup d’aide.

Parlant de l’aide apportée par les bénévoles, Austin a déclaré à CBS 4 News, lors d’une interview avant son départ pour Haïti : « Alors que tout le monde oublie d’aider, nous allons continuer à être là et ils vont toujours avoir besoin de nous. C’est ce que les personnes devraient faire, aider les gens.

« Mes amis ont dit qu’ils y allaient, j’ai réfléchi et j’ai décidé que c’était ce que je devais faire. Pourquoi ne pas aller à Haïti ? Les gens viennent ici pour aider d'autres gens. Je veux faire ça. »

Le père d’Austin, David, est fier de la décision de son fils. « Cela a toujours été quelqu’un qui aide et participe, et il n’y a que de l’amour dans son cœur », a-t-il dit. Austin a été formé pour être ministre volontaire de Scientologie quand il avait 14 ans, mais c’est la première fois qu’il utilisera sa formation sur le lieu d’une catastrophe. « C’est génial qu’il puisse être là et apporter quelque chose, aider les gens et faire la différence. Faire partie de ses rêves et être fidèle à ses rêves veut tout dire pour moi. »

Isabelle Eastlee, la mère d’Austin, a été surprise quand il lui a dit qu’il allait à Haïti. Une fois sa décision prise, il y a eu beaucoup de choses à faire en peu de temps avant de prendre l’avion - un passeport, des plans, réarranger ses obligations personnelles. « Il a tout de suite fait ce qu’il devait faire pour y arriver », a déclaré sa mère. « J’étais très impressionnée. »

Austin ne sait pas ce qu’il va faire en Haïti, mais il sait qu’il peut mettre sa formation de ministre volontaire en pratique pour faire une différence. « Je veux faire n’importe quoi, pourvu que cela aide vraiment », dit-il.

Certains de ses amis ministres volontaires travaillent dans les hôpitaux de Port-au-Prince comme techniciens chirurgicaux, d’autres sont responsables de l’organisation, de l’inventaire, de la distribution et du maintien de l’approvisionnement de l’hôpital en fournitures médicales et alimentaires, et d’autres encore aident des professionnels médicaux à mettre en place des cliniques dans des camps de réfugiés. Quelle que soit la tâche, Austin est prêt à apprendre et à travailler dur. « Je veux juste être là et aider. Avec ma formation de ministre volontaire, je peux faire la différence. »

L’Église de Scientologie a transporté 430 professionnels médicaux et 202 ministres volontaires de Scientologie à Haïti depuis le séisme du 12 Janvier. La « Prudential Aviation », basée à Miami, a mis gratuitement un avion à disposition pour le vol charter de dimanche, ainsi que pour d’autres vols partis de l’aéroport JFK à New York les 16 et 23 janvier et de Los Angeles le 21 janvier, le carburant et tous les coûts opérationnels étant pris en charge par l’Association internationale des scientologues.