Les scientologues de Taiwan ont été félicités pour l'aide qu’ils ont apportée aux sinistrés du typhon Morakot

Le 17 octobre, lors d’une cérémonie, les ministres volontaires de Scientologie ont été félicités pour l'aide apportée à Taiwan après le typhon le plus meurtrier à avoir frappé le pays depuis cinquante ans.  Mme Mei Lee Tsu, représentant l’Église de Scientologie de Taïwan, a accepté le prix remis par l’Association des jeunes volontaires et le conseil municipal de Kaohsiung.  De nombreux autres groupes et individus ont également été salués lors de l’événement.

Le typhon Morakot s’est abattu sur le sud de Taiwan en août dernier, tuant plus de 600 personnes et provoquant des dommages pour un montant estimé à 1,5 milliards de dollars.  Plus de trois mètres de pluie ont inondé l’île, provoquant des inondations et des coulées de boue record qui ont enterré des villages entiers.

Malgré plus de 20 000 hommes de troupes envoyés au secours des sinistrés, sans la communauté des ministres volontaires, le pays n’aurait pas pu faire face aux besoins des quelques 7000 personnes qui avaient perdu leurs maisons et à l’énorme opération de nettoyage nécessaire pour faire revenir l’île à un semblant de normalité.

Les T-shirts jaunes vifs des ministres volontaires de Scientologie ont très vite été accueillis avec enthousiasme dans les jours qui ont suivi le typhon.  Les scientologues ont aidé à distribuer de la nourriture, de l’eau et des fournitures et se sont retroussé les manches pour aider les villages à nettoyer les tonnes de boue qui envahissaient tout.

Mais ce sont les procédés d’assistance de Scientologie — premiers secours spirituels — qui ont été la contribution la plus précieuse des ministres volontaires de Scientologie. Les procédés d’assistance spirituelle, développés par Ron Hubbard, peuvent apporter un soulagement en aidant à se remettre plus rapidement des effets émotionnels et spirituels du stress, d’un traumatisme, d'une maladie ou d'une blessure.

« Je ne pouvais pas fermer les yeux pour dormir », a dit une femme qui a survécu à la tempête.  Le procédé d’assistance lui a apporté un soulagement immédiat. « La sensation d’engourdissement est partie et maintenant je peux dormir. »

« Je vous remercie de m’avoir aidé à retrouver le sourire », a déclaré une personne qui a été aidée par un procédé d’assistance spirituelle. « La pression est partie. » Elle a demandé à apprendre les techniques pour pouvoir aider sa famille et ses voisins.

Pour une femme de 64 ans dont la bananeraie a été littéralement emportée, il semblait que le typhon ait tout détruit.  Elle était effondrée et ne voyait plus d’avenir pour elle et sa fille.  Mais après son procédé d’assistance spirituelle, tout semblait différent : elle était détendue, même optimiste, car elle a commencé à réfléchir à l’avenir.

Les ministres volontaires n’étaient pas seulement là pour les victimes de Morakot, ils ont aussi donné des procédés d’assistance aux militaires qui participaient aux secours.  Un soldat a été tellement impressionné par le changement qu’il a ressenti en recevant un procédé d’assistance spirituelle, qu’il a demandé aux ministres volontaires de lui apprendre à en donner.  « J’ai vraiment eu de la chance d’aider après cette catastrophe », a-t-il dit. « Je n’ai jamais participé à quelque chose de plus essentiel.  Maintenant, je veux en faire plus. »